Inde
Leave a comment

Incredible India : Rishikesh la spirituelle

Première étape de notre voyage en Inde du Nord : Rishikesh.
Perchée dans la montagne aux pieds de l’Himalaya, Rishikesh longe les bords du Gange. Entre sacré et spiritualité, une ville qui mérite le détour.

Pour découvrir notre itinéraire complet en Inde du Nord, c’est par ici.

Rishikesh, la ville aux deux rives

Rishikesh est une ville étalée le long du Gange, là où il est encore couleur émeraude, où l’on peut s’y baigner, quasiment à la source. Deux passerelles relient les rives de la ville, sur lesquelles on slalome entre motos, vaches et singes. La première fois, j’avoue que je n’étais pas hyper rassurée : la passerelle bouge pas mal, les motos te frôlent, le vent souffle… mais finalement il y a tellement de monde qu’il suffit de regarder droit devant soi et on finit par atteindre l’autre rive.
Nous sommes surtout restés dans la partie haute de la ville, dans le quartier de Lakshman Jula mais le quartier de Swarg Ashram dans le sud de la ville est également très agréable. C’est le centre spirituel de la ville, la circulation y est donc interdite, favorisant le calme.

Rishikesh, berceau de la spiritualité hindoue

Le Gange est le fleuve le plus sacré d’Inde. À Rishikesh, il est encore très pur, il est donc normal que la ville occupe une place particulière dans le coeur des indiens.
À Rishikesh, l’atmosphère est unique. Chaque jour, à la tombée de la nuit, les cérémonies religieuses rythment la vie des ghâts (ces escaliers qui descendent jusque sur les bords du Gange) où l’on dépose des fleurs et autres offrandes.

Rishikesh, capitale mondiale du yoga

Chaque année au mois de mars, Rishikesh accueille le festival international de Yoga. De grands maîtres de yoga venus du monde entier se retrouvent et échangent sur leurs pratiques. En dehors du festival, les pratiquants affluent pour se perfectionner. Il est très facile de trouver des cours de yoga dans la ville et il existe des cours pour tous niveaux et tous budgets, soit le matin aux alentours de 7h, soit le soir dès 18h. Beaucoup d’hôtels et auberges de jeunesse dispensent également leurs propres cours. Nous avons testé ceux du Divine Ganga Cottage, dans une petite salle au dernier étage de l’établissement, vue sur le Gange, on ne pouvait pas rêver mieux pour une initiation.

Urbex en compagnie des Beatles

Si Rishikesh est une ville emblématique pour les indiens, les occidentaux en entendent parler pour la première fois en 1968, lorsque les Beatles viennent séjourner quelques semaines dans le ashram du Yogi Maharishi Mahesh. Perdu dans la forêt, dans une réserve d’animaux sauvages, le ashram est immense. Ici, les Beatles composèrent plus de 48 chansons et les fans continuent de venir y inscrire leurs paroles préférées sur les murs.
Le ashram n’est pas très bien indiqué, et contrairement à ce que Google Maps vous dira, c’est la direction de la réserve de tigres qu’il vous faudra suivre pour arriver à bon port. L’entrée est payante, 600INR par personne (environ 8€).

Comment venir ?
Nous avons fait le choix de prendre un vol Delhi – Dehradun (environ 60€/personne AR) directement après notre atterrissage à Delhi depuis Paris. Une fois à Dehradun, nous avons pris un taxi jusqu’au centre ville (800INR soit environ 10€). On aurait pu prendre le bus pour beaucoup moins cher mais après un voyage assez long, on a préféré arriver rapidement pour enfin poser nos sacs.

Où séjourner ?
Nous avons passé la première nuit à l’hôtel Aloa on the Ganges, qui dispose d’une magnifique piscine avec vue imprenable sur le Gange et de cours de yoga gratuits. L’hôtel étant complet pour la nuit du lendemain, nous avons pris une chambre à quelques mètres de là, à l’hôtel Divine Ganga Cottage, avec une superbe terrasse.

Où manger ?
Chez Prem’s Namaste Café où nous avons mangé une superbe salade au tofu.

Que faire ?
° Evidemment, du yoga (ou de la méditation)
° Grimper jusqu’au sommet des temples de Swarg Niwas et de Shri Trayanbakshwar puis assister à la cérémonie à la tombée de la nuit.
° Se perdre dans l’ancien ashram du yogi Maharishi Maesh pour rentrer en connection spirituelle avec les Beatles (ou juste passer un bon moment dans la forêt).
° Du rafting : nous n’avons pas testé mais beaucoup de voyageurs se laissent tenter par une descente du Gange en Rafting.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vos petits mots / commentaires