Etats-Unis
Leave a comment

États-Unis : un weekend à San Francisco

San Francisco. Des rues qui font s’envoler les voitures dans les courses poursuites, des maisons victoriennes ultra colorées, le fameux Cable car, le Golden Gate Bridge, certainement l’un des ponts les plus connus au monde…

J’ai envie de tout voir seulement voilà, je n’ai que deux jours pour visiter la ville. J’ai relevé le défi et vous découvrirez dans cet article tout ce que l’on peut faire à San Francisco le temps d’un week-end.

San Francisco : Jour 1

En arrivant, ma première sensation est de me sentir comme à la maison. Comme beaucoup de villes américaines, San Francisco est de celles que l’on a l’impression de déjà connaitre tant on l’a déjà vue dans des films ou des séries.

Chinatown
Le premier quartier dans lequel je me rends est Chinatown. L’entrée du quartier met tout de suite dans l’ambiance avec la magnifique Dragon’s Gate qui se trouve au croisement de Bush Street & Grant Avenue.
La suite, c’est une déambulation dans le quartier en suivant Grant Avenue.
Cette balade permet d’admirer de belles oeuvres de street art.

Pier39
Un peu après Grant Avenue, on arrive dans la zone très touristique du Pier 39.
Ce Pier manque d’authenticité et ressemble davantage à un décor Disney avec des restaurants comme Bubba Gump et HardRock Cafe. Un peu plus loin, les otaries font le show. Juchés sur différents pontons en bout de Pier, les “Sea Lions” se prélassent au soleil. Pier 39 est aussi le point de départ des navettes en direction d’Alcatraz, la prison culte dont la visite vaut parait-il le détour.

Russian Hill
Pour ma part, ce ne sont pas les prisons qui m’attirent le plus à San Francisco, mais plutôt l’architecture victorienne. Direction Russian Hill pour une nouvelle déambulation. Une belle maison bleue à droite, on tourne. Une magnifique rose dans l’autre rue, on y va. La balade est rythmée par la beauté des façades. On se laisse porter par le charme de chaque demeure tout en essayant de s’imaginer la vie à l’intérieur.

S’il y a bien une rue à emprunter absolument à San Francisco, c’est Lombard street. Lombard Street est la rue bien connue pour ses nombreux petits lacets. Si vous souhaitez l’emprunter en voiture, il faudra s’armer de patience. Forte de son succès, la voie est toujours encombrée par le défilé de touristes avides descendre ces quelques virages.

Fort Mason
Et le pont alors ? On va y aller.
Mais avant, un petit stop par le Fort Mason. C’est l’occasion de manger au Greens (végétarien) ou à The Interval. La zone abrite aussi des galeries d’arts et une zone d’exposition (renseignez-vous sur la programmation avant votre départ). Pour boire un café, pensez à la Gate house. Confortablement installés à la fenêtre ou en terrasse, on admire le Golden Gate.

Golden Gate Bridge
Cela fait presque une journée que je suis à San Francisco et je n’ai pas encore approché le fameux pont.
Pour s’y rendre, il est intéressant de passer par Crissy field East Beach, qui offre un point de vue sur Alcatraz et le pont. Il faut marcher, longtemps, mais l’objectif est là face à nous. Un autre arrêt sur le ponton “torpedo wharf” pour une vue magnifique et une rencontre avec quelques « sea lions ». Rapide visite de Fort Point pour constater la grandeur de l’ouvrage rouge vif et avoir une belle vue sur les quelques surfeurs qui s’exercent là.
Pour une autre vue du Golden Gate, il faut remonter sur la butte.
Le must est évidemment d’effectuer la traversée en vélo ou à pied.

Ca y est, j’ai vu le Golden Gate Bridge !

Castro
Fin de journée, début de soirée, une envie de faire la fête, direction un quartier culte de la ville : Castro.
Dans les années 70/80, Castro a été l’épicentre de la communauté gay. Aujourd’hui, tout le quartier est illuminé par des drapeaux arc-en-ciel. Ce soir nous sommes samedi soir et les bars et restaurants aux alentours de Castro Street sont pleins.
La devanture du cinéma de Castro est magnifique (et me rappelle un peu celle du Raj Mandir de Jaipur).

San Francisco : jour 2

Downtown
Sortie du Mystic Hotel, j’attrape un thé au Boba Guys avant de visiter le coeur de la ville.
C’est le moment de faire un tour de Cable Car, le célèbre tramway de San Francisco. Pourquoi ne pas faire un aller-retour sur Powell Street ?
Pour les fans de The Big Bang Theory, il y a un Cheeseake Factory au dernier étage de Macy’s sur Union Square.

Mission Bay
Quelques minutes de Uber plus tard, rendez-vous au Café Réveille pour un vrai petit déjeuner. Oeufs, saumon, bowls, toasts… Vous trouverez forcément votre bonheur si la « Healthy Food » est votre terrain de chasse culinaire favori.
À quelques pas se trouve le AT&T Park, stade mythique de baseball. Avec un peu de chance vous pourrez y voir les Giants de San Francisco y jouer.

Haight Ashbury
Autre quartier, autre ambiance. Reprenons un peu de hauteur, direction le bassin du mouvement Hippie dans les années 60. Haight Street se visite en un aller d’un côté, un retour de l’autre, afin de profiter au maximum des coffees shops, friperies ou autres magasins vintage. Marcher dans The Haight permet de ressentir l’ambiance culturelle alternative qui règne dans ces rues.

Painted ladies
S’il est une série de belles maisons qu’il est indispensable de voir à San Francisco, c’est celle des « Painted Ladies ». Aperçues dans le générique de la série La Fête à la Maison, les 7 merveilles du quartier d’Alamo sont les maisons les plus connues de la ville.
Une fois de plus, on s’imagine vivre dans ces fameuses demeures victoriennes.
L’enchaînement leur donne une grand beauté mais je vous conseille de faire un tour dans les alentours, notamment vers Hayes Valley pour assouvir votre soif d’architecture victorienne.

Japantown
Autre curiosité intéressante de San Francisco, le quartier japonais. Japantown est surtout un centre commercial orienté vers la culture japonaise. Les restaurants se succèdent, on y trouve aussi des boutiques de décoration et surtout des boutiques de gadgets en tous genre.

Le week-end est passé très vite, 2 jours c’est un peu court mais c’est le début d’une belle histoire d’amour avec San Francisco, j’aurai droit à une revanche c’est certain.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vos petits mots / commentaires