Asie, Voyages
Leave a comment

Bali, paradis sur terre (1/3)

L’année dernière, nous sommes partis à la découverte de Bali. Et l’on a beau vous prévenir avant de partir (« tu verras, c’est l’un des plus beaux endroits du monde »), il faut le voir pour le croire. Où plutôt le ressentir. Car loin de la seule image de carte postale, Bali se vit. Et dans notre cas, sur la selle d’un super scooter qui n’a jamais failli à sa mission et qui nous a trimbalé entre plages, rizières et volcans.

En tout, nous avons passé 14 jours à Bali. C’est suffisant pour découvrir la majeure partie de l’île en prenant son temps mais 6 ou 7 jours de plus nous auraient permis de nous rendre au nord et à l’ouest de l’île (oh c’est trop bête, il va falloir y retourner…). Les billets d’avion étant assez chers, mieux vaut vous y prendre à l’avance. En revanche, une fois sur place, vous pourrez manger, vous déplacer et dormir pour presque rien. Pour les moins aventuriers, il faut savoir que Bali accueille les hôtels les plus luxueux de la planète, la végétation, le décor tropical et la finesse de l’architecture balianise réunissant les conditions idéales au développement de ce types d’hôtels (je vous conseille d’ailleurs de vous offrir une ou deux nuits dans l’un de ces établissements, ça vaut vraiment le détour et les prix restent « raisonnables »).


CHAPITRE 1 : IMMERSION

Jour 1 : Seminayk

Après un loooong voyage (le paradis, ça se mérite), nous arrivons enfin à Bali. Le sac à dos récupéré, il nous faut encore un peu de patience avant de sortir de l’aéroport car à Bali, le visa se paye directement à l’arrivée. Vous le lirez certainement dans les guides mais on ne peut le régler qu’en liquide et mieux vaut avoir l’appoint (dollars ou rupiah) !
Ensuite, on sort de l’aéroport, et là… c’est l’odeur des vacances que l’on respire. La température est idéale, il est 19h, il fait déjà nuit. L’humidité très présente accompagne nos corps groggy par le voyage jusque dans un taxi qui nous emmène à Seminyak.
Nous décidons de profiter de l’énergie de cette première soirée pour une petite ballade en bord de mer et nous finissons la balade par un tour au Ku De Ta, un bar branché avec vue imprenable sur les vagues.

bali_chapitre_1_bocaldekloma_03

Jour 2 : Kuta

Dès le lendemain, nous décidons de louer un scooter pour nous permettre de nous déplacer librement sur l’île à moindre coût (la location de 12 jours de scooter nous est revenue à 30€ environ, il faut savoir négocier et quelques mots de balinais appris avant pourront vous aider). Attention, la conduite sur l’île est très dangereuse et les accidents de scooter ont lieu fréquemment (impliquant notamment des touristes). Pour être en règles, il est impératif de vous munir d’un permis international (une formalité qui ne prend pas longtemps à régler mais qui pourra vous éviter de subir les méfaits de la corruption si l’on vous arrête…).
Kuta est une ville remplie d’australiens fêtards et manque un peu d’authenticité. La plage et ses surfeurs valent le détour mais nous ne sommes restés qu’un après-midi. Le soir vous pourrez profiter du coucher de soleil pour vous régaler de poissons grillés.

bali_chapitre_1_bocaldekloma_02

Jour 3 : Belanagan Beach

2ème matinée sur l’île, nous enfourchons le scooter direction le sud (Seminyak > Uluwatu : environ 1h30 de scooter sur de très jolies petites routes verdoyantes, plutôt calmes). Cette partie de l’île est vraiment incontournable si vous décidez de partir à Bali. Sur de précieux conseils, nous avions réservé une nuit à la Joya BiuBiu II. Le sentiment d’être au bout du monde n’est pas loin…

bali_chapitre_1_bocaldekloma_05

Si vous aimez le surf et les plages de sable fin, vous vous sentirez ici chez vous… Balangan Beach est l’une des plus belles plages de lîle et les surfeurs débutants que nous sommes ont pu profiter des petits rouleaux.

bali_chapitre_1_bocaldekloma_04

 

Jour 4 : Uluwatu

Si vous visitez le temple d’Uluwatu, méfiez vous des singes ! Ils sont très voleurs et il est très fréquent de voir les touristes se faire voler leurs chapeaux ou appareils photos (M. a bien failli y laisser une tong).

bali_chapitre_1_bocaldekloma_07

Uluwatu beach est un spot de surf incroyable, dont l’accès ne se fait qu’au pied d’une falaise.
La plage de Padang Padang est aussi superbe.

 

Après le sud, direction Ubud et le centre de l’île !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vos petits mots / commentaires